Pourquoi l’humidité est une menace pour la santé d’un habitat et de ses occupants

26
juin
Pourquoi l’humidité est une menace pour la santé d’un habitat et de ses occupants

L’humidité dans une maison peut toucher, d’un côté la structure de l’habitation, et d’un autre côté les biens et la santé de ses occupants. Pour ravoir une maison saine où il fait bon d’y vivre, voici un constat apportant des réponses efficaces et performantes.

La condensation

La condensation est un problème qui apparaît souvent dans les maisons sur-isolées et mal ventilées. Elle survient à cause des vapeurs d’eau provenant de  la cuisson des repas, des douches ou des bains, le séchage des linges, etc, qui ne sont pas suffisamment évacués vers l’extérieur de la maison. Ces derniers deviennent des gouttes d’eau qui risquent de dégrader l’environnement en produisant des moisissures, en endommageant l’isolation thermique et va ainsi faire revenir le froid. Ces problèmes peuvent être facilement évités grâce, d’abord, à la limitation de la production de vapeur d’eau, et ensuite par l’aération de l’habitat via une ventilation adaptée, régulière et utilisée convenablement.

Les remontées des eaux dans les murs
Ce phénomène est une des principales causes d’humidité dans les habitations. Malgré le fait que dans la construction, la majorité des matériaux qu’on utilise ont des pores, ces derniers ne présentent pas tous la même réaction face à l’humidité car il y en a qui sont plus perméables que d’autres. L’eau conduit les sels minéraux existants dans les matériaux, puis remonte via la capillarité pour finalement finir par s’évaporer en déposant les sels hygroscopiques à la surface. Ces sels rongent les matériaux car en effet ils sont très agressifs, ce qui pourrait avoir pour conséquence de mettre la construction en danger. Parmi eux, le salpêtre ou sel de pierre est le plus connu.

Les impacts de l’humidité dans un logement

Les conséquences de l’humidité peuvent aller de quelques dommages plus ou moins importantes, en passant par l’insalubrité du logis, jusqu’à menacer sa solidité structurelle.
• Pour les murs et les plafonds : présence de tâches, salissures, dégradation des peintures et décollement des papiers peints ;
• Apparition des mousses,des moisissures et des champignons lignivores ;
• Endommagements sur la performance thermique du système d’isolation mis en place ;
• Sensation de fraicheur, mauvaises odeurs, problèmes de santé des occupants ;
• Désagrégation des matériaux.
• Corrosion au niveau des métaux constituant les canalisations présentes dans les murs.