Les différentes méthodes pour isoler sa maison

03
Juil
Les différentes méthodes pour isoler sa maison

Bien isoler sa maison est essentiel pour le confort domestique et pour réduire sa facture d’électricité. Une maison mal isolée ne protège pas de la chaleur en été et ne la conserve pas en hiver.

Selon l’Ademe, 30 % de la chaleur s’enfuit ainsi par le toit, 25 % par les murs, entre 10 et 15 % par les fenêtres et jusqu’à 10 % par le sol. À chaque « pont thermique », sa solution et une vaste gamme de matériaux.

Des travaux coûtent cher mais il est possible d’éviter la souscription à un crédit supplémentaire car il est possible d’obtenir différentes aides. Vous trouverez plus d’infos sur le site de Nexity spécialiste de l’immobilier, ainsi que la liste complète des différentes aides de l’Etat pour vos travaux.

Repérer les points faibles de son logement

Avant de se lancer dans des travaux d’isolation, il est recommandé de faire un bilan thermique pour bien analyser la situation. Il faut également régler les problèmes d’humidité, qui réduisent la qualité des isolants, et s’assurer que la ventilation est correcte. À savoir : la résistance thermique (R) exprime la qualité d’isolation d’un matériau. Plus sa valeur est grande, plus le matériau est isolant.

Le toit : source principale de la fuite de chaleur

Comme c’est par la toiture que la chaleur s’enfuit le plus, les combles sont à isoler en priorité. Il est recommandé d’utiliser des isolants dits « résistants à l’air », comme de la laine minérale et des panneaux de polystyrène ou polyuréthane. Les matériaux peuvent être installés dans le plancher en cas de combles perdus, ou dans la toiture pour les combles habitables.

Isoler les murs par l’extérieur

Les murs peuvent être isolés de l’intérieur comme de l’extérieur. Bien que les 2 techniques aient leurs avantages et leurs inconvénients, la seconde option est généralement plus efficace. Elle consiste à poser des enduits et bardages à base de polystyrène expansé, de laine de roche, de fibre de bois ou de liège expansé.

Fenêtres et portes : des astuces simples

Si la fuite de chaleur n’est pas importante, les fenêtres et les portes peuvent être isolées facilement en posant des joints en mousse, en métal ou en silicone. Ne pas négliger les rideaux et les bas de portes pour limiter les points d’entrée d’air. Côté travaux, il est efficace d’installer du double vitrage, très isolant, et de changer les châssis usés, en PVC, en aluminium ou en bois.

Sol : en dessous ou au-dessus

En fonction de la fondation de la maison, il existe plusieurs options pour isoler les sols. Si la construction compte un vide sanitaire, il est suggéré de poser des panneaux isolants en sous-face. Lorsque ce n’est pas possible, vous pouvez placer un isolant en plaque ou en bande sous le parquet ou sur le sol en béton. Comme pour les murs et la toiture, plusieurs types de matériaux sont disponibles.

 

Crédit Photo JinjaSi