Faire construire sa maison : comment s’y prendre?

11
Juin
Faire construire sa maison : comment s’y prendre?

La construction d’une maison dont on a longtemps rêvé est un moment fort dans une vie et le résultat doit être à la hauteur de ses espérances. Bien connaître les étapes d’un projet et s’entourer de garanties en choisissant de bons professionnels est  indispensable.

Bien définir le projet
Tous les futurs propriétaires ont en tête une idée de maison et de lieu idéal mais, en premier lieu, il est indispensable et prudent d’établir le projet et le budget construction maison. Entre une maison clé en mains et une maison d’architecte, la maîtrise de l’opération est différente; dans le premier cas, le prix global est fixé, hormis le terrain peut-être, dans le second il faut tout prévoir.
Dans le choix de l’implantation et donc celui du terrain, entrent en ligne de compte :

–          la situation géographique,

–          ville ou campagne,

–          les indices de qualité de vie comme la présence de commerces, transports en commun, établissements scolaires…

Il est également utile de se renseigner sur la nature du sous-sol. Tous ces critères vous donneront la valeur du terrain à vendre.

 

Le certificat d’urbanisme délivré par la mairie donne de précieuses indications sur le caractère constructible du terrain, ainsi que, par exemple, la densité de construction autorisée.
La phase suivante est particulièrement agréable puisqu’elle porte sur la maison elle-même. Un large panel de matériaux contribue à l’originalité du projet : béton, brique, bois. Il est nécessaire de comparer leurs atouts comme les conditions de mise en œuvre, les performances et le prix.

Arrêter le budget
Divers postes de dépenses se cumulent. Pour le terrain à acheter, les frais de notaire s’élèvent environ à 8% du prix d’acquisition pour une surface moyenne. S’y ajoutent la mise en viabilité, réseaux électriques, gaz, assainissement.

 

Pour l’architecte qui exerce un métier clé dans la construction maison – conseil construction maison, il faut prévoir des honoraires pour les différentes phases de travaux auxquelles il est associé ainsi qu’une assurance dommages-ouvrage.

 

Tous les travaux sont chiffrés ainsi que les frais de voirie, réseaux et distribution pour la partie comprise dans la limite intérieure du terrain. Le coût des finitions, peintures, revêtements de sol, voire même meubles de cuisine et de salle de bains doit être connu, on évite ainsi de mauvaises surprises dans la période d’achèvement des travaux.

 

Un bon conseil : prévoir une réserve, de 8 à15% du budget total, pour faire face aux frais inattendus.

Choisir de bons professionnels
C’est important et facile à l’heure actuelle de vérifier la renommée, le sérieux et les garanties apportées par les entreprises avec lesquelles on va travailler. Pour une maison clé en main, le constructeur dirige le chantier et la conclusion d’un contrat de maison individuelle apporte la garantie en termes de prix et de délais. Le choix d’un architecte qui a de bonnes références rassure quant à l’objectif de qualité. Outre la réalisation des plans et l’obtention du permis de construire, on peut lui confier une mission de maîtrise d’œuvre; il supervise alors la construction de la maison sur le terrain, choisit les intervenants sur le chantier, planifie le déroulement des travaux.
La réception des travaux est le moment où il faut être particulièrement vigilant. Les travaux sont terminés, ils doivent être conformes à ce qui était prévu.

Une construction de maison est une aventure avec une fin heureuse à condition de bien définir son projet en fonction de ses besoins et cela passe évidemment par le choix d’un terrain à vendre. Il faut également bien négocier le financement avec les banques et de s’entourer de professionnels qualifiés.