Comment peindre un mur extérieur ?

05
Juin

Rien de tel que de peindre soi-même la façade de son habitation pour lui apporter un nouvel habillage. Pour un résultat de qualité, de bons équipements sont nécessaires, de même qu’une attention particulière quant à la préparation du support. Les démarches à suivre.

Bien préparer le support mural

Avant de peindre un support mural, il est essentiel de s’assurer que celui-ci ne présente pas de traces de moisissures ou d’infiltrations d’eau. La surface doit être complètement sèche, bien propre et lisse avant de recevoir les différentes couches de peinture. Des traitements antifongiques et anti-mousses sont à prévoir pour supprimer les champignons, les moisissures et la formation d’algues sur la façade. La première étape consiste à gommer entièrement les différentes imperfections à la surface du mur (anciennes peintures écaillées, craquelures, moisissures…) à l’aide d’une brosse métallique ou d’une ponceuse électrique. Le traitement des parties poreuses, farineuses et humides vient compléter le travail en utilisant un primaire adapté ou un produit hydrofuge. Ensuite, les fissures et trous devront être comblés avec un enduit spécial ou un ciment de rebouchage avant de poncer le mur et les boiseries des fenêtres avec une ponceuse électrique ou du papier verre. La première couche d’accroche, isolante et anti-mousse, peut enfin être appliquée sur le support.

Choisir la peinture parfaite

Le choix de la peinture dépend principalement de l’état du mur et de l’effet désiré. Si celui-ci représente des irrégularités, l’idéal est d’opter pour une peinture structurée ou à effet. Son caractère légèrement élastique permettra de couvrir efficacement les défauts tout en apportant un aspect rustique à la façade. De plus, ce type de peinture se décline en différentes finitions (brossée, fibrée, avec grains…) et permet de bien protéger les murs poreux ou farineux des intempéries. Bien qu’elle se pose comme une peinture classique, un rouleau spécial façade est indispensable pour que le résultat soit réussi. Par ailleurs, le choix se portera sur de la peinture lisse pour les murs en parfait état. Une autre alternative intéressante est le crépi de peinture. Ce produit convient parfaitement aux surfaces abîmées nécessitant des réparations. L’utilisation de ce type de peinture nécessite un rouleau spécial façade d’une épaisseur de 2 mm minimum. Lors de l’application proprement dite, il est conseillé de partir du haut en faisant des mouvements croisés pour que la surface soit bien couverte.

Plus d’information sur les travaux de peintures, rendez-vous sur www.domus-materiaux.fr

S’équiper de bons outils

Outre la préparation du support et le choix de la peinture, un bricoleur averti devra s’équiper de quelques outils indispensables pour effectuer des travaux de peinture. Il faudra ainsi prévoir une brosse métallique ou une ponceuse électrique, un traitement anti-mousse, du papier verre, une spatule, un enduit de rebouchage de type mastic, un rouleau spécial (façade ou crépi), et un nettoyeur haute pression si besoin.