Comment isoler les murs d’une maison ancienne ?

02
Juin

La rénovation est souvent l’occasion de mettre en place une isolation thermique performante. Les murs épais, considérés à tort comme isolants, sont les premières parties à traiter dans les maisons anciennes.

Maison ancienne : pourquoi isoler ?

En raison de leurs murs épais, il est généralement admis que les maisons anciennes n’ont pas besoin d’isolation. L’inertie d’un mur dense suffit en effet à ralentir l’entrée du froid. Au bout d’un temps, l’exposition prolongée peut toutefois annihiler cette particularité. Le mur devient alors une source de déperditions de chaleur et d’inconfort puisqu’il n’isole plus aussi efficacement. Une quelconque couche d’isolant en lambda 0,030 W/(m.K) suffit pourtant à assurer une résistance thermique de 3m².K/W. Pour comparaison, il faudrait 4,2 m de béton plein ou 10,5 m de granit pour obtenir une performance similaire. Les travaux d’isolation se révèlent dans ce cas indispensables pour maintenir un niveau de confort suffisant en intérieur. Si l’application d’une couche de laine de verre est la solution la plus adoptée par les professionnels, il faut savoir que plus celle-ci est épaisse, plus la résistance thermique est importante. Dans une moindre mesure, la rénovation apparaît comme une occasion d’installer un système d’alarme maison. L’installation d’un dispositif de sécurité est en effet souvent difficile sur les logements anciens en raison des câblages et autres équipements à mettre en place.

Quelles solutions mettre en oeuvre ?

Différentes solutions peuvent être mises en oeuvre pour l’isolation d’un mur en rénovation. La plus courante consiste à créer un mur de refend ou une cloison en intérieur afin de préserver l’aspect extérieur de la bâtisse. Cette solution est à privilégier si le propriétaire souhaite conserver l’architecture globale de la maison. Dans le cas contraire, il a la possibilité d’opter pour la rénovation extérieure. Ce type de travaux consiste à recouvrir le bâtiment d’un manteau isolant au cours de travaux spécifiques ou d’un ravalement de façade. Il convient idéalement aux maisons n’ayant pas ou peu de contraintes d’aménagements comme les balcons, les parois vitrées équipées d’une alarme maison extérieur, les modénatures, etc. Ces éléments représentent en effet une quantité innombrable de ponts thermiques qu’il est important de traiter pour une isolation optimale. Enfin, il est également possible de rebâtir un mur en pierre face à la paroi recouverte d’un isolant. De vieilles pierres ou des pierres décoratives sont dans ce cas utilisées afin de conserver l’aspect rustique de la maison.