Pourquoi choisir l’isolation par soufflage de vos combles ?

28
août
Pourquoi choisir l’isolation par soufflage de vos combles ?

Les combles représentent un important poste de déperdition thermique, toutes les parois étant en contact avec l’extérieur. Les isoler permettra donc de maintenir une température interne agréable et constante. Différentes techniques peuvent être utilisées pour l’isolation des combles, en particulier l’isolation par soufflage.

L’importance de bien isoler ses combles

30 % des déperditions thermiques s’effectuent par le toit. Isoler ses combles permet ainsi d’économiser près d’un tiers de sa facture énergétique, tout en faisant un geste pour la planète. Lorsque le logement a plus d’une dizaine d’années et que l’isolation est ancienne, il devient presque incontournable de faire isoler ses combles. Il existe également des aides de l’État voire des collectivités, selon le lieu d’habitation, pour financer de tels travaux.

La technique de l’isolation par soufflage

Une des méthodes les plus répandues pour isoler ses combles consiste à recourir au soufflage. L’isolant, qui se présente sous la forme de flocons, est projeté et soufflé au moyen d’un compresseur et d’une machine de soufflage mécanique, appelée une cardeuse, jusqu’à former une couche uniforme et homogène sur le plancher. Ainsi l’air chaud, qui, bien plus léger que l’air froid, monte, ne s’échappe plus par le toit. Lors des grosses chaleurs à l’inverse, l’air chaud qui circule sous la couverture, lequel peut parfois monter à plus de 50°C, est bloqué par l’isolation par soufflage des combles ; c’est ce qu’on appelle l’étanchéité à l’air. Un parfait confort thermique est ainsi garanti, été comme hiver. Quant à l’isolant, peuvent par exemple être utilisés de la laine de verre, de la ouate de cellulose ou encore de la laine minérale.

Les avantages de l’isolation par soufflage

La technique du soufflage est d’une grande efficacité pour l’isolation des combles. Les endroits les plus difficiles d’accès comme une charpente encombrante ou des accès restreints voire bloqués peuvent ainsi aisément être atteints grâce à la puissance de la machine. Cette technique peut être utilisée aussi bien pour l’isolation des combles perdus (c’est-à-dire des combles constitués d’une charpente légère dont la disposition croisée rend impossible tout aménagement, et dont la surface est par conséquent inutilisable) que pour celle des combles aménagés (c’est-à-dire exploitables, à l’instar d’une chambre sous les toits ou d’un grenier). Elle offre également un très bon rapport qualité / prix, notamment par rapport à des méthodes plus traditionnelles comme l’épandage. Elle est rapide à exécuter : quelques heures à peine suffisent, sans dérangement aucun pour les occupants des lieux, la cardeuse restant à l’extérieur de la maison. En raison de l’absence de découpes et de chutes restantes, elle est facile à mettre en œuvre. Par ailleurs, l’isolant est réparti de manière égale, contrairement à l’isolation aux rouleaux ou au vrac par exemple. Le soufflage permet enfin de réduire les ponts thermiques de manière considérable et empêche la laine de s’affaisser.